L'enjeu du stationnement pour les services de micromobilité au Royaume-Uni

En cours
7/10/2020
Secteur :
Privé
Réalisée pour
Logo du client de 6t pour qui l'étude a été réalisée

Méthodes utilisées dans cette étude

Résumé de l'étude

Avec un maximum de 12 opérateurs de trottinettes en free-floating au début de l’été 2019, pour un total de 15 000 véhicules, Paris fait figure de véritable laboratoire en matière de micromobilité partagée.

Suite à la rapide prolifération des trottinettes dans les rues, la Ville a progressivement mis en place des mesures de régulation afin de contrer les externalités négatives associées à cette nouvelle solution de mobilité urbaine. Paris a notamment sélectionné, via un appel d’offres, trois opérateurs autorisés à déployer chacun 5 000 trottinettes (Lime, Dott et Tier).

Cela s’accompagne de diverses règles, et notamment de la mise en place de zones de stationnement dédiées, venant alors remettre en cause le principe du free-floating, mais facilitant un partage harmonieux de l’espace urbain.

Études qui pourraient vous intéresser

Envie d'avoir votre propre étude ?

Écrivons la suite ensemble