Besoins, pratique et aspirations des résidents du Grand Genève en matière de mobilité de loisirs – Quels leviers pour une décarbonation des ces mobilités ?

En cours
6/11/2020
Secteur :
Public

Méthodes utilisées dans cette étude

Résumé de l'étude

Les loisirs constituent, depuis plusieurs décennies, le premier motif de déplacement des résidents suisses. Sur cette base, le Canton de Genève et l’agglomération du Grand Genève souhaitent mieux comprendre ce secteur des mobilités dans le but, de pouvoir renforcer leur stratégie de réduction de l’impact environnemental des transports.Pour ce faire, ils se sont tournés vers 6t qui propose une démarche en 3 temps. Premièrement, il s’agit d’élaborer un diagnostic quantitatif détaillé du secteur des mobilités de loisirs, dans ses multiples dimensions : spatialités, compositions détaillées des motifs, temporalité, modes de déplacements, profil des personnes, etc. En effectuant ce diagnostic à l’échelle transfrontalière, il est possible d’affiner significativement la compréhension de ces types de mobilité et ainsi permettre la mise en œuvre de mesures et de solutions différenciées.Le diagnostic quantitatif est indispensable, mais il ne permet pas de comprendre les motivations et aspirations de personnes s’agissant de leur mobilité de loisirs. C’est pour cela que 6t, suite au diagnostic, mène une enquête auprès de la population du Grand Genève, qui doit permettre de combler ces lacunes, mais qui a également pour but d’analyser les changements de comportement induits par la crise sanitaire de 2020 et leur potentielle pérennité.Finalement, sur la base de l’ensemble de diagnostic à la fois quantitatif et qualitatif, 6t élabore des stratégies d’action permettant la réduction de l’impact environnemental des mobilités de loisirs, selon 3 axes principaux :• Réduction du nombre de déplacements et des distances parcourues• Report modale des modes carbonés (avion et voiture) vers des modes moins impactant, en particulier les transports en commun• Augmentation de l’efficacité des véhicules, via le type de motorisation et le taux d’occupation

Études qui pourraient vous intéresser

Envie d'avoir votre propre étude ?

Écrivons la suite ensemble